© 2019 tous droits réservés - Bruno Deck

Témoignages

C’était fantastique ! J’ai passé un magnifique moment en compagnie de Bruno. Une bulle suspendue hors du temps où moi j’étais une reine. Un accueil chaleureux, d’un professionnel à l'écoute avec des mains d’un magicien. Merci encore c'est un petit écrin de bonheur et de bien-être où je n'hésiterai pas à revenir avec plaisir.

Nina

Bonjour Bruno,

C'est avec plaisir que je t'adresse mon retour sur ton massage : un moment de pur délice ! Tu as su avec douceur et fermeté souple m'apporter détente et reconnexion avec toutes les parties de mon corps. En totale confiance j'ai pu me laisser aller et apprécier le bien-être que tu m'as procuré. […]

Béatrice

La rencontre avec Bruno Deck par l’intermédiaire de mes meilleurs amis fut l’occasion de percevoir un art que je ne connaissais absolument pas et qui me tranquillisa dans ce monde de stress, d’individualisme et de courroux. Ce fut une rencontre merveilleuse avec un temps de l’esprit, de l’humanité. Au début, je tachais de ne plus penser à ne plus être sous le carcan de mon angoisse sans fondement. Ce qui est plutôt pathologique chez moi et peut quotidiennement entrainer un stress respiratoire, un arrêt des machines de la raison. Le souffle court et le cerveau rivé sur l’anxiété, mon corps se tend et je passe ma journée à vivre avec, sans compter les nuits. Tout d’abord il m’a été facile de me sentir à l’aise, dans le lieu, avec toi, et par rapport à nos nudités. Effet de ta sincérité et de l’Amour que tu as mis dans l’installation de ta pièce et que tu mets dans ce que tu fais, au moins autant ! Le choix de l’huile que tu utilises a participé grandement à ma mise en confiance et à mon lâcher prise. Je n’avais plus conscience du temps et j’étais sans complexe et sans retenue moi-même avec mon corps que je n’aime pas beaucoup mais que cette séance m’a amené à chérir, à ne pas cacher. J’ai aimé, l’alternance de contact entre tes mains et ton corps, mouvements rapides et plus lents, pressions fermes et effleurements légers, j’ai aimé, la douceur des gestes, les sensations de cocooning par moment. Mon enfant intérieur a beaucoup apprécié et ma respiration s’est allongée, devenue plus profonde et plus sereine. Voilà bien longtemps que je n’avais pas ressenti un tel lâcher prise, une vraie sensation de bien-être.

Aujourd’hui, que me reste-t-il de notre rencontre ? Le souvenir :

- d’avoir été cocooné pendant quelques heures. C’est précieux !
- d’avoir rencontré un personnage dévoué à son art, convaincu et convaincant.
- d’avoir reçu une attention à mon corps inhabituelle et réconfortante.

La rencontre d’une très belle personne au-delà du très bon masseur.

Pascal

Cela fait maintenant un mois que tu m’as donné ce massage ; et malgré le temps passé, il me reste une empreinte inoubliable de ce temps partagé. Sentir tes mains se poser délicatement sur ma peau, l’effleurer, puis rentrer plus intimement en contact, via l’huile, sentir tes mains réveiller les cellules de mon corps, toutes parties confondues, une à une, en surface puis en profondeur. Car le cœur, les poumons, les muscles de mes bras et jambes, puis ceux de mon corps tout entier, vibrent au même rythme, dans un souffle continu qui ne cesse de s’amplifier ;

Puis je ne sais par quelle magie, tes mains s’arrêtent, écoutent, mon corps se tord de plaisir, frétillement interne indescriptible. Puis le mouvement de tes mains se fait lent, très lent, ultra lent, et là, j’entre dans un nouvel espace, où le temps n’existe plus, mon corps n’existe plus, ou en fait, je reconnecte le grand TOUT, où tout est un et un est tout. Difficile de transcrire avec des mots d’humain, car cela me semble surhumain !

Il n’y a plus d’espace et plus de temps, et à la fois, tout l’espace et tout e temps. Je ne sais plus où se trouvent les limites de mon corps, et ce moment si unique reste gravé au fond de moi. Et j’aime m’y reconnecter souvent, au-delà de tes mains, au-delà du massage, au-delà de notre rencontre… Que c’est bon.

Anne

Ton message est un cadeau du ciel. Ma peau n’a jamais été autant respectée. Je me permets de te dire ma gratitude envers ta généreuse présence, ton toucher délicat et ton rythme respectueux de ma lenteur.

Je me suis souvent niée et fermée. Mon hypersensibilité a souvent déclenché cette stratégie et je me suis souvent offerte sans me respecter. Je reçois ta proposition comme un présent précieux. Je m'empresse de l'accepter tant je la ressens comme réparatrice et créant mon ouverture.

Laure

Ce massage a été pour moi un moment de reconnexion à mon corps et à mon énergie. J'ai particulièrement apprécié la qualité du toucher de Bruno : ferme, large, délicat, attentionné, sensitif et profond. Je suis très impatient d'explorer plus loin cette nouvelle voie.

Olivier

Le cadeau d’un massage complet pour me pénétrer de ton énergie et dialoguer avec la mienne. J’étais délaissée et tu es venue me donner : l’Energie avec tact et sensibilité. J’ai senti tes mains chargées d’amour à chaque contact et dans les silences aussi. Comme un guérisseur et j’étais confiante entre tes mains.

Tu a commencé par les lombaires et tu y es resté longtemps, j’avais l’impression d’être une abeille avec ce passage étroit entre le thorax et l’abdomen. Tu astiquais cette partie de la colonne qui relie le haut du bas, comme si je t’avais dit que j’avais mal là, ici maintenant, allongée devant toi.

Une fois les lombaires soignées, les caresses du dos … contrairement aux massages habituels, là il s’agit de caresses sur tout le corps … Et on n’est jamais caressé comme cela. C’est bon. Mon corps entier souriait. Quand tu m’as massé le bassin, le ventre, je ne sais plus dans quelle position j’étais. J’avais l’impression d’être sur le côté, mais je n’ai jamais été sur le côté. Je n’avais plus le sens de l’orientation, l’impression d’être dans l’eau. Tu m’as massé et j’ai senti le vide de l’enfant avorté, et j’ai senti ma grossesse, la dernière, où mon mec m’a délaissé. Autant de vrais douleurs logées dans mon ventre…. Et je ne savais pas où elles étaient. Tu m’as pressé le ventre et j’ai eu l’impression que tu savais. Tu faisais circuler l’énergie en dissolvant tout avec amour ; j’ai eu l’impression de rajeunir du ventre. C’est une expérience importante et je n’ai pas encore assez de recul, mais, en plus du bonheur que j’ai ressenti tout au long du massage, je le sens quelque chose à bouger, changé, ou peut être guéri en moi.

Florence

Bruno a su me mettre à l’aise en m’expliquant la philosophie et le déroulement du massage. Le massage c’est déroulé dans la bienveillance et l’écoute, j’ai vraiment pu apprécier ce moment d’échange et de partage. Le partage est pour moi au cœur de cette expérience où le masseur m’a permis de me connecter à mon propre corps et ressentir le sentiment d’exister corporellement et émotionnellement.

Louna

Bonjour Bruno, petit ou plutôt GRAND retour du massage d'hier : peu dormi mais d'une profondeur et bien-être incroyables, je me suis réveillée dans la nuit, je me souviens d'une feuille morte jaune qui s'envolait... ; assez réveillée pour me dire : Oh le massage a déjà eu lieu !

Depuis ce matin je me sens légère, mes poumons se déploient largement et quand mes cordes vocales sont en activité, elles font vibrer largement ma poitrine, mon cœur et plus bas, et jusque dans la tête. Merci pour tes mains si pleines d'énergie d'amour de douceur de bienveillance et aussi de puissance et de force rassurante et soutenante. Merci pour le temps de parole pendant lequel tu m'as bien fait comprendre ma liberté si peu utilisée jusqu'à maintenant. 

J'ai encore du chemin à faire, mais quel chemin magnifique que celui du plaisir, de l'amour, de la VIE ! 

Sylvie

Il y a longtemps que je n'avais pas été touchée comme cela, même avec un Shiva que j'ai beaucoup aimé et avec qui j'ai fait un bout de chemin. Il y avait dans ton massage quelque chose à fois de doux, et de très viril. Je me suis sentie enveloppée, contenue, rassemblée. C'était comme une danse. Dommage que je ne l'ai pas écrit sur le moment. J'ai eu l'impression que tu connaissais mon corps par cœur pour le parcourir de la sorte. C'était bon de me laisser aller car j'ai senti quelque chose d'intuitif, de professionnel! Merci de ce temps que tu m'as accordé, sans rien attendre en retour. Tu es venu réparer ce que je venais de vivre dans le stage. Je m'étais retrouvée deux fois avec Le même Shiva, ou j'avais dû prendre cette place de le rassurer le contenir. Et ou j'avais vécu finalement bcp de frustration !!! Gratitude Bruno pour ce moment délicieux que je n'oublie pas et qui me nourrit encore !

Chris

A ne pas douter, un des meilleurs massages que j’ai pu recevoir. J’ai été tout de suite en confiance, ce qui m’a permis de ressentir pleinement ce massage. Excellent toucher. Très grande bienveillance. Beaucoup d’intuition. Je me suis sentie portée, accompagnée, et j’ai ressenti un profond bien être au-delà du corps. Le temps et les dimensions connues ont alors disparu. Tout a été parfait.

Frédérique

Bon. Je vais faire des ellipses. Tu es un homme fin tu comprendras. Le massage est un moment de détente et de méditation et m’a permis deux choses. Alors c’est un moment intime de lâcher prise, et je travaille actuellement à comprendre ce qui m’est arrivé… pourquoi et ce que cela a révélé en moi. J’ai une mémoire très grande et une capacité d’absorption d’alcool… jamais un évanouissement, jamais un trou noir. Et une sexualité très particulière.

Tout le monde ne se laisse pas masser. Et certains endroits pudiques ou que ce soit dans le corps, en fonction du moment de vie, peuvent être délicats. Me concernant, le massage général m’a fait du bien. Car j’ai laissé libre cours à mes réactions physiques. Je dirais comme si grâce à tes mains, je me faisais l’amour à moi-même. Le bien être à soi-même. Ça ne m’a pas gênée que tu me touches, j’étais concentrée sur moi et mon ressenti. Sur mes souvenirs, les envies ou sensations tranquilles ou fantasmes que cela m’a amené. Après, durant ces derniers mois, une chose d’est révélée à moi sur ma sexualité, ma maternité, muon absence de lâcher prise. […]

Lise

L’autre semble un flux, un gaz qui fait corps et masse avec l’espace qui, lui-même, s’inscrit comme le moule de mon corps et en garde l’empreinte (je n’ai alors ni peau, ni os, et les organes semblent mis de côté, ne restent que les sens et leur perception). Chaque mouvement (moment) fait déplacer l’environnement avec soi. Les mains qui font (elles font : ça suffit) ne me touchent pas, elles m’amènent… dans le pays imaginaire qu’elles suscitent. Alors, une sorte de géographie se dessine, créant une république dans laquelle l’érotisme est une vertu qui fait grandir (avancer, dans ce monde, est une errance) et la tendresse une nourriture. Eros s’est avec bonheur garanti de Thanatos. Le sexe s’ennoblit, le trivial s’éloigne, la sensualité s’élève, le touché devient la preuve de l’humanité dans l’alliance main/cerveau. C’est un numéro de ciel que j’ignore (au-delà du 7 ?) Après le calme de la médiation presque éthérée qui vient en satisfaction et contentement, de valétudinaire on se sent ingambe.

Dominique